Accueil Bibliographie Romans et autres

PDF Imprimer Envoyer

Romans et autres

Cliquez pour agrandir

Couverture du livre Apaise le temps - Éditions PhébusApaise le temps

Éditions Phébus

Une libraire, ça crée des dettes. D’argent parfois bien sûr, mais surtout de cœur. Lorsque Yvonne meurt, les souvenirs affluent pour Abdel, un jeune professeur de Roubaix. Il se revoit enfant entre les murailles de bouquins, prêt à avaler tout Balzac sans rien y comprendre. De là à accepter la succession, il y a un pas… que l’inconscient fait à l’aveuglette. Le voici bientôt en butte aux problématiques économiques du métier. Mais aussi aux dangereuses archives photographiques de son aînée. En fouillant les cartons, c’est tout un pan de la guerre d’Algérie qui renaît, entre partisans du FLN, harkis et OAS. En quoi ce passé concerne-t-il les habitués de la librairie ? Sans trop se garder de l’amour, Abdel mène l’enquête.
Généreux avec ses personnages comme avec le lecteur, Michel Quint nous offre un roman sur les racines d’une France multiculturelle, portée par la culture et l’entraide.

 

Couverture du livre Fox-trot - Éditions Héloïse d'OrmessonFox-trot

Éditions Héloïse d'Ormesson

Février 1934. Tandis que les gramophones jouent Deux sous de fleurs, l’affaire Stavisky éclabousse la classe politique française. De violentes émeutes menées par les ligues d’extrême droite éclatent. Malgré ces troubles, le spectacle continue. Le haut du pavé se presse pour admirer Lisa Kaiser qui se produit au «Sphinx», un cabaret lillois. Mais la trapéziste est sauvagement assassinée. Assiste-t-on à une contagion de la violence? Charles, qui en pinçait pour la voltigeuse, va mener l’enquête tout en acceptant d’être la taupe du maire socialiste, Roger Salengro, chez les Croix-de-Feu. Un jeu qui s’avère dangereux.
Entre music-hall, effroi et paranoïa, Fox-trot est un roman sur une époque où pointe en tout la barbarie.
L’intrigue policière, implacable, est portée par un rythme martelé comme des pas de danse sur un vieux plancher.

 

Couverture du livre J'existe à peine - Éditions Héloïse d'Ormesson J'existe à peine

Éditions Héloïse d'Ormesson

Alexandre Sénéchal, forain, admirateur de Fregoli, reconstitue des faits divers, scabreux de préférence. Lâché par sa troupe à la suite d’un tragique accident, il se réfugie dans son Nord natal. Là-bas l’attend Julius, le curé qui l’a pris sous son aile alors que ses parents adoptifs le maltraitaient. Pour sauver la paroisse déclinante, le talentueux transformiste monte deux spectacles attendus par la communauté. Il s’attelle à la mise en scène, tandis que le père Julius cherche à lui révéler l’identité de sa mère biologique. Pour vivre enfin sa propre vie, Alex devra déposer les masques qu’il a jusqu’alors arborés. Mais saura-t-il esquiver les coups de théâtre et ne pas se laisser duper sur l’échiquier de la vérité?

Cliquez pour continuer...

 

Couverture du livre La Veuve noire - Éditions l'ArchipelVeuve noire

Éditione Archipel

Le 11 novembre 1918, Léonie Rivière, jeune veuve de guerre qui espère subsister en devenant reporter, rencontre Edgar Prouville, soldat démobilisé après une blessure.
Très vite, ils entament une liaison passionnée et Prouville, qui débute une carrière de courtier en peintures, entrepose chez Léonie, à Montparnasse, un stock de toiles d’artistes dont il espère voir monter la côte : Modigliani, Picasso…
Mais il disparaît en laissant ses toiles. Aidée par Norbert Rameau, un photographe qui a été gazé au front, Léonie, résolue aussi à conquérir sa liberté de femme, va mener l’enquête à travers le Montparnasse de l’après-guerre. Une enquête qui la mènera à un quadruple meurtre commis au printemps 1917 sur le Chemin des Dames…

Lauréat du prix "Plume de cristal"

récompensant le meilleur roman policier francophone de l'année par le jury du Festival du film policier de Liège.

 

Cliquez pour continuer...

 

Couverture du livre En dépit des étoiles - Éditions Héloïse d'OrmessonEn dépit des étoiles

Héloïse d'Ormesson - Parution le 17 janvier 2013

Sébastien Arnoux, espoir de Ligue 1, a été aperçu pour la dernière fois dans les ruelles du Vieux-Lille, un soir de printemps blafard. Le corps du jeune homme sera repêché quelques jours plus tard dans la Deûle. Si la police exclut la piste criminelle, Lisa, la sœur de la victime, ne croit pas à la thèse de l’accident. Elle entraîne dans son enquête Jules, dégaine de voyou, et sa voluptueuse cousine Emma. Leurs doutes se renforcent lorsqu’un autre corps, celui d’un étudiant italien et ami de Seb, est retrouvé entre deux péniches. Auraient-ils fait de mauvaises rencontres dans le milieu interlope de la nuit lilloise? Leurs découvertes sur la corruption qui gangrène le foot leur auraient-elles valu de solides ennemis? De clubs branchés en friches industrielles, de berges boueuses en estaminets surchauffés, ils se lancent sur la piste des coupables.
Entre parties fines, prostitution et réseau mafieux, En dépit des étoiles est un suspense puissant et poétique qui touche au cœur de la terre du Nord.

 

 

Couverture du livre Le Comédien malgré lui - Éditions FlammarionLe Comédien malgré lui

Éditions Flammarion

À vingt ans, malgré des études de médecine prometteuses, Ingrid se mure mystérieusement dans le silence… au grand dam de sa mère qui décide d’embaucher un comédien professionnel pour lui faire recouvrer la parole.
À la suite d’un quiproquo, Baptiste Février, jardinier-paysagiste, est chargé par la riche châtelaine de faire advenir le miracle qui sauvera sa fille. Mais passer des légumes à l’art dramatique se révèle périlleux, surtout quand de sombres histoires de famille surgissent…
Quiproquos, intrigues amoureuses et travestissement... Michel Quint revisite avec talent tous les ingrédients du Médecin malgré lui de Molière, dans un texte à la fois drôle et sensible.

 

 

Couverture du livre Triste comme un enfant - Éditions Les petits polars du MondeTriste comme un enfant

dans la collection
Les petits polars du Monde

Écrivain à succès, Stanislas Carpentier s’est spécialisé dans les romans historiques et traîne une réputation de plagiaire et d’usurpateur de la culture. Le coup de téléphone d’une femme inconnue va bouleverser sa vie et ses certitudes. Mais pourquoi accepte-t-il d’aider cette Iulia dont il ignore tout? En se jetant dans la gueule du loup, Stanislas refuse enfin de tricher avec les autres et, surtout, avec lui-même.

 

 

 

 

 

Couverture du livre Mademoiselle Liberté - Éditions InvenitMademoiselle Liberté

Éditions Invenit - Paru le 15 octobre 2012

Pour La Liberté guidant le peuple peinte par Delacroix en 1830, figurant au patrimoine national et symbole d’un républicanisme romantique, Michel Quint imagine un récit à suspense, une mise en scène shakespearienne où la rue devient théâtre. Nous partons à la rencontre d’Eugénie, à qui l’auteur prête ce destin de demoiselle Liberté et attribue l’histoire de ces Trois Glorieuses souvent méconnues. Nous accompagnons le peintre et son modèle parmi les barricades où gronde la révolte populaire, jusqu’à ce moment cristallisé quand Eugénie brandit son drapeau« et galvanise la brigade qui enlève la barricade dans l’élan ». De l’histoire à l’Histoire, le peintre et l’écrivain sont les complices d’une réécriture sensible de la contingence humaine.

 

 

 

 

Couverture du livre Close-up - Éditions La brancheClose-up

Éditions La branche - Paru 13 octobre 2011

Au Quolibet, dans un cabaret miteux de Lille, Miranda fait un numéro humoristique de voyance. Un soir, elle reconnaît dans le public un important promoteur qui lui a causé du tort autrefois.
Décidée à se venger, elle lui prédit sa mort avant le vendredi 13.
L'homme est très vite victime d'une tentative de meurtre. Poursuivi, il se réfugie auprès de Miranda pour qu'elle lui prédise le danger a tout instant.
Elle se retrouve à le protéger, à risquer sa vie pour ce type qu'elle hait et dont elle souhaite la ruine.

 

Cliquez pour continuer...

 

Couverture du livre Les amants de Francfort - Éditions Héloïse d'OrmessonLes amants de Francfort

Héloïse d'Ormesson - Paru le 18 août 2011

"Dans un roman qui patrouille des années guerre à aujourd'hui, en s'attardant sur les marigots du STO, de l'extrême gauche allemande et du milieu contemporain de l'édition, Michel Quint - auteur du succès mondial Effroyables Jardins - échafaude une enquête palpitante, à la fois policière et mémorielle pimentée d'une histoire d'amour volcanique.

Parce que son père y a été assassiné lorsqu'il était enfant, Florent n'a jamais mis les pieds en Allemagne, mais devenu éditeur, il lui est impossible d'échapper à la grande "Messe" de Francfort. L'initiation sera mouvementée, parsemée de personnage caricaturaux, d'éditeurs avides ou véreux et d'étranges réminiscences avec l'histoire de son père et du grand-père de son ex-femme. Intrigues, meurtres et coups fourrés sont au programme, portés par un rythme trépidant qui, de Saint-Germain-des-Prés à la campagne munichoise avec quelques escales à Lille, accompagne les investigations de Florent, décidé à déterrer quelques vérités passées par pertes et profits de l'amnésie familiale. Un roman à plusieurs niveaux de lectures, qui écorne méchamment les pratiques "cordiales" des sphères littéraires".

 

Cliquez pour continuer...

 

Couverture du livre La folie Verdier - Éditions du MoteurLa folie Verdier

Les éditions du Moteur (janvier 2011)

Paraîtrait que le château Verdier est hanté. Moi, je m’en moque, le bâtiment est immense, le parc gigantesque, il y a même une jolie folie dans le fond. Je vais en faire un sublime hôtel de luxe.
Dans ce polar qui mêle la petite histoire à la grande, Michel Quint (Effroyables jardins, Avec des mains cruelles) nous montre à quel point les murs ont une mémoire.

 

 

 


Couverture du livre La Ducasse aux nuages - Elytis

La Ducasse aux nuages

Elytis - 9 octobre 2010
textes de Michel Quint, aquarelles de Jean Pattou

La Ducasse aux nuages est une invitation à un voyage décalé, loufoque et poétique dans l'univers de Jean Pattou, aquarelliste virtuose, et celui de Michel Quint, grand conteur d'histoires. (...)


Cliquez pour continuer...


Avec des mains cruellesAvec des mains cruelles

Joëlle Losfeld (août 2010)

Rop Claassens, célèbre reporter photographe, trouve la mort lors d’une prise d’otages dans un lycée lillois. Dom, qui tient le bar Dominus, et Judith, son associée, rachètent sa maison. Ils y découvrent qu’une jeune fille y a vécu avant de disparaitre subitement. Avec Laura, une serveuse au passé trouble que Dom vient d’engager, ils partent (...)


Cliquez pour continuer...

 



Les joyeuses (Stock)Les joyeuses

Éditions Stock (Avril 2009) - Prix Inter-Rhône 2009

Federico Peres, dit Rico, est un jeune homme timide qui bégaie horriblement. L’arrivée de Jean-Pierre Bernier, metteur en scène haut en couleurs, véritable Falstaff, venu monter à Sablet Les Joyeuses Commères de Windsor, bouleverse sa vie. L’homme, autrefois (...)


Cliquez pour continuer...

 



Max (Perrin)Max

Éditions Perrin (2008)

" J'ai juste essayé de me glisser dans le mythe de Moulin comme un comédien prête sa vie à un rôle héroïque qui le dépasse ".
Michel Quint

Lyon. Janvier 43. Un homme vit entre ombre et lumière. Côté lumière, il se fait appeler Jacques Martel, marchand (...)


Cliquez pour continuer...



Une ombre sans doute (Joelle Losfeld)Une ombre, sans doute

Joëlle Losfeld (Avril 2008)

Pas-de-Calais, 2006. Un homme arrive dans un village du Nord. Ses parents se sont suicidés. Il n'en connaît pas la raison. Commence alors une quête aux souvenirs.
Flash-back: nous sommes pendant la Seconde Guerre mondiale, les parents du narrateur viennent de se rencontrer. Ambiance d'un atelier de couture où les ouvrières chantent, aiment et (...)


Cliquez pour continuer...



Sur les pas de Jacques Brel (Presses de la Renaissance)Sur les pas de Jacques Brel

Illustrations de Philippe Lorin

Presses de la Renaissance(2008)

Dire une vie par les lieux qui ont été son décor, qui l'ont inspirée, n'est pas facile quand il s'agit de Jacques Brel. Chanteur, comédien, réalisateur, pilote, navigateur..., il a parcouru le monde entier en homme pressé, toujours en (...)


Cliquez pour continuer...

 



North end blues (du Quesne)North end blues

avec des photos de Sam Bellet

Éditions du Quesne (2007)


Évocation du Nord-Pas-de-Calais en photographies et en textes.

 

 

 



Deuxième souffle (Je bouquine)Deuxième souffle

Je bouquine n°278 (avril 2007)

Le héros de Deuxième souffle, Arthur, est un ado fragile sur lesquels les malheurs tombent comme la neige en hiver. Entre celle qu'il aime, Chloé, aux prises avec un autre, la maîtresse de son père, le divorce annoncé de ce dernier et son asthme, le garçon ne sait plus (...)

 

Cliquez pour continuer...



Corps de ballet (Estuaires)Corps de ballet

Éditions Estuaires 2006 (Libre de droits) - Libre de droits

Corps de ballet, quatorzième Carnet littéraire de la collection, est le fruit d'une rencontre rendue probable par la tranquille certitude d'un homme promenant sur le monde un œil de verre magique et par la détermination inflexible d'un autre homme (...)


Cliquez pour continuer...


 



L'espoir d'aimer en chemin (Joëlle Losfeld)L’espoir d’aimer en chemin

Joëlle Losfeld 2006

Il est marionnettiste, et vient distraire les enfants dans les hôpitaux. Il fait la connaissance de Louis, un adolescent plongé dans le coma à qui il raconte son histoire. La disparition de sa mère, le tête-à-tête avec son père, homme ambigu en affaires et en sentiments, son grand amour, Halva, une (...)

 

Cliquez pour continuer...




Sur les trois heures après diner (Belem)Sur les trois heures après dîner

Éditions Belem (2004) Réédition chez Gallimard Jeunesse - Scripto (2009)

Thomas, 35 ans, professeur de théâtre en terminale dans un lycée, vit avec Babette. Parmi ses élèves, Rachel, 19 ans, excellente apprentie comédienne, est follement amoureuse de lui. Thomas lui prédit l'avenir de l'autre Rachel, la grande tragédienne du XIXème siècle, mais garde ses distances. Il est victime d'une hémorragie cérébrale qui (...)

 

Cliquez pour continuer...



Lundi perdu (Joëlle Losfeld)Lundi perdu

Joëlle Losfeld (2004)

Il y avait en Flandre, autrefois, un lundi d'hiver où justice se faisait.
Finis, les seigneurs et les manants, les privilèges et le pouvoir, finie, l'immunité, on sortait les cadavres des placards. Jusqu'au lendemain évidemment... Peut-on imaginer qu'aujourd'hui nos puissants viennent rendre compte de leurs exactions devant le peuple, victime de la fracture sociale ? La directrice (...)

 

Cliquez pour continuer...



Et mon mal est délicieux (Joëlle Losfeld)Et mon mal est délicieux

Joëlle Losfeld (2004)

Et si, vers juin 40, Chimène se réincarnait, métamorphosée, en Luz, jeune réfugiée de la guerre d'Espagne, au milieu des ruines de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon? Et si Max, jeune fils de juge, devenait chaque soir son Rodrigue fou d'amour? Et si, un de ces soirs (...)

 

Cliquez pour continuer...


 


La dédicace (Le Verger)La dédicace

Le Verger (novembre 2002) - Libre de droits

Un écrivain connu vient à Colmar pour le Salon du Livre. Une lectrice groupie commence à le harceler. Elle ne s’approche pas mais elle est là, tout le temps, près du stand. Il va donc mener sa petite enquête.


Il croyait passer un Salon tranquille, à signer ses livres, à écouter les louanges de (...)

 

Cliquez pour continuer...



À l'encre rouge (Rivages/Noir)À l’encre rouge

Rivages/Noir (mars 2002) et Éditions Fleuve Noir (1985)

Adrien est éclusier à Roubaix. Un jour il reçoit une carte postale écrite à l'encre rouge. Elle a été envoyée par sa femme, Christine, qui l'a quitté cinq ans auparavant. Elle a été postée à Gréoux-les-Bains, une petite ville des Alpes de Haute-Provence. Adrien voit dans cette carte un appel et décide de se rendre à Gréoux. Mais il ne trouvera que les ruines d'un passé que tout le monde veut oublier et le souvenir d'un fantôme. Il comprendra alors la terrible signification de l'encre rouge.

 

 

 

 


Aimer à peine (Joëlle Losfeld)Aimer à peine

Joëlle Losfeld (février 2002)

"Oui, je veux vous aimer mais vous aimer à peine", lui a-t-elle murmuré sur un air de tango. Peu importe la peine, peu importe même que la demoiselle soit allemande et que les attentats terroristes ensanglantent Munich et ses Jeux olympiques en cet été de 1972, le narrateur tombe illico amoureux. Et le passé de lui remonter en pleine figure dans cette Allemagne profonde où, à l'image d'Inge sa jeune Lorelei férue de Camus et d'Apollinaire, l'on n'en finit pas de culpabiliser et de tenter de laver la honte et (...)

 

Cliquez pour continuer...



Cake-Walk (Joëlle Losfeld)Cake-Walk

Joëlle Losfeld (2001)

Ce 1er janvier, au cours des visites rituelles rendues dans le quartier, à la famille, aux amis, à tous ceux qui ont été proches de Noré et Mélie, Nicolas écoute évoquer tous les événements qui précédèrent sa naissance, ceux auxquels il n'a pas assisté et ceux qu'il n'a pas compris (...)

 

Cliquez pour continuer...


 


Effroyables Jardins (Joëlle Losfeld)Effroyables Jardins

Joelle Losfeld 2000

Traduit en 25 langues, vendu en France à plus d’un million d’exemplaires. Prix Cinéroman. Prix Jean-Claude Izzo. Prix des lycéens de l’académie de Poitiers. Prix de la Société des Gens de lettres. Prix de la Société des Sciences de Lille. Adapté au cinéma par Jean Becker (2003). Une dizaine d'adaptations au théâtre, dont celles de Gérard Gelas, celle de Gilles Defacque, des Matapeste, d’André Salzet

Dans les années 1950, Jacques, un instituteur de province, se rend en famille, comme (...)

 

Cliquez pour continuer...



L'éternité sans faute (Rivages)L'Éternité sans faute

Rivages (mai 2000)

Charles Sommers, ancien champion du monde des poids coq, devenu homme d'affaires, revient chez les siens ; sa légende est plus grande que jamais. Tous ici, gens de Lille et de Flandre, lui ont gardé la place du seigneur. Au cœur de tous. Intouchable. Mais demain, un jour suivant, samedi peut-être, quelqu'un lui touchera l'épaule et, d'une balle en plein front, le (...)

 

Cliquez pour continuer...


 


Le bélier noir (Rivages)Le bélier noir

Rivages (février 1997)

Sur les peintures rupestres préhistoriques , les dieux ont les pieds en dedans et le sexe au vent. Norbert Loisel pense que, vu son physique, il pourrait bien être un dieu ici-bas. En fait, cet ancien journaliste sportif est camelot. Sa femme, Laura, comédienne d'avant-garde, l'a quitté et sa maîtresse, Eugénie (...)

 

Cliquez pour continuer...


 


La belle ombre (Rivages)La Belle ombre

Rivages (mai 1995)

Une nuit, à Lille, dans l'immense hôtel particulier délabré où il vient d'emménager, Monsieur, un solitaire, rencontre une ombre. Celle de Mademoiselle. Elle a l'annulaire gauche tranché au ras de la main, manie admirablement un couteau et se prétend amnésique. Elle soutient aussi être la propriétaire (...)

 

Cliquez pour continuer...


 


Sanctus (Terrain Vague)Sanctus

Terrain Vague (octobre 1990)

Un couple et leur ami d'enfance partent,dans un petit village arrageois , découvrir la vérité quant a la culpabilité d'un de leurs ancétres accusé puis exécuté pour meurtre...

 

 

 

 

 


Les grands ducs (Calmann-Lévy)Les grands ducs

Calmann-Lévy (novembre 2001)

On dit que les gens, à l'instant de mourir, revoient toute leur vie. Au moment où la brasserie Sainte-Cécile, qui les emploie tous, ferme ses portes, les musiciens de l'Harmonie républicaine n 'échappent pas à la règle. Ils décident de revivre l'âge d'or dans un dernier voyage et une dernière fête. Le 10 juillet 1989, ils partent pour Paris par la voie royale dans leur vieux car Chausson retapé, pour commémorer à leur façon la Révolution, en (...)

 

Cliquez pour continuer...


 


Billard à l'étage  (Calmann-Lévy)Billard à l’étage

Calmann-Lévy (1989)
Grand Prix de littérature policière
Adapté au cinéma par Jean Marboeuf


Patron d'un bar dans une petite ville portuaire de la Méditerranée, Zé connaît chacun de ses clients : Samson le garagiste, Chef le brigadier de gendarmerie, Violette la propriétaire d'un magasin de mode et Bastien le retraité. Et le temps a l'air d'être suspendu sous le regard hautain du chat Bertold, grand amateur de bières. Un soir, un homme dont la voiture est en panne, entre dans le bar, trouve la salle de billard, engage quelques parties avec Zé qui, ébloui par son adresse, lui (...)

 

Cliquez pour continuer...



Cadavres au petit matin (Éditions Syros/Souris noire)Cadavres au petit matin

Éditions Syros/ Souris Noire (1989)

On trouve de tout dans les poubelles. Parfois des trésors: une pile d'illustrés, des patins à glace, une poupée presque neuve. Et parfois des choses terribles; un cadavre, par exemple... Ah! Roger s'en souviendra, de son voyage au petit matin dans le camion des éboueurs!

 

 

 

 

 


Jadis (Fleuve Noir)Jadis

Éditions Fleuve Noir (1989) - Libre de Droits

Si votre ami de toujours disparaît la veille de son anniversaire, abandonne et dévaste le foyer conjugal, s'il a manifestement des envies meurtrières, qu'est-ce que vous faites? Moi Virgile, j'ai tenté de retrouver Clément, vite, parce que demain, tout comme lui, ce 29 février, j'aurai neuf ans et, à cet âge-là, les enfants sont si cruels qu'ils oublient jusqu'au nom de l'être aimé!

 

 

 

 

 


Mascarades (Fleuve Noir)Mascarades

Éditions Fleuve Noir (1987) - Libre de droits

Pourquoi, dans Calais transie par les pluies d'automne, un meurtrier s'acharne-t-il à maquiller ses victimes selon la tradition du carnaval de Venise?
Pourquoi un pauvre type choisit-il de mourir dans une voiture volée à la sortie d'une école maternelle?
Pour trouver la réponse, Léonard Campbon joue à colin-maillard avec les masques.

 

 

 

 


Hôtel des deux Rose (Fleuve Noir)Hôtel des deux Rose

Éditions Fleuve Noir (1986) - Libre de droits

Un petit hôtel de la côte d'Opale au début de la saison d'été. Les fiançailles de Rosy, la fille de la maison. Le bonheur ensoleillé de toute la famille.
Jusqu'à ce qu'Eddy et Marcel viennent occuper pour leurs vacances la chambre 5 et que la marée du matin laisse sur la plage le cadavre d'une jeune fille.
Alors, le soleil de juin enflammera l'hôtel.

 

 

 

 


Posthume (Fleuve Noir)Posthume

Éditions Fleuve Noir (1987) - Libre de droits

La mort viendra et elle aura tes yeux.
Tout au long de sa course poursuite, de Rome à Pompéi en passant par la Sicile, Gabriel s'est demandé à quel regard pensait Cesare Pavese dont il recherchait un manuscrit inédit et compromettant pour la Maffia napolitaine. Celui de Tina, la belle Romaine? L'ami Beppe, dernier possesseur des feuillets disparus, connaissait la réponse.
L'ennui, c'est qu'on l'avait assassiné!

 

 

 

 


La dernière récré (Fleuve Noir)La dernière récré

Éditions Fleuve Noir (1984) - Libre de droits

Une vieille Daimler, une jeune femme et un tout petit bébé. Tant de beauté et tant d'innocence anéanties. Normal que le bourg tout entier de Sorgues-les-Vignes poursuive le chauffard... Les fauves n'aiment pas qu'un étranger chasse sur leur territoire. Dante Guarducci et Louis Guillemin, les inspecteurs, en conserveront des traces de griffes…

 

 

 

 

 


Mauvaise conscience (Fleuve Noir)Mauvaise conscience

Éditions Fleuve Noir (1984) - Libre de droits

À Cordelys, minuscule village du nord de la France, on s'aime bien. Vu qu'on est tous parents. On vit ensemble volontiers. Les étrangers c'est autre chose. Ils auraient plutôt tendance à mourir.
Ça, les inspecteurs de police n'apprécient guère.

 

 

 

 

 


Le testament inavouable (Fleuve Noir)Le testament inavouable

Éditions Fleuve Noir (1984) - Libre de droits

Mon premier est un gentil garagiste, mon second un ancien joueur de foot reconverti, mon troisième un commissaire qui aime la bière.
Mon tout est un joli petit commerce d'héroïne, bien solide sur ses fondations. Mais quand la terre tremble, les belles façades se lézardent et les consciences deviennent encombrantes...

 

 

 

 

 


Bella Ciao! (Fleuve Noir)Bella Ciao !

Éditions Fleuve Noir (1987) - Libre de droits

De son vivant, Bella était d'une évidente, séduisante et innocente sottise. Mais morte, elle posait à Ray la plus inquiétante des énigmes: "Qui aurait eu le mauvais goût d'assassiner sa femme, sinon quelqu'un dont-il aurait, dans le jeu radiophonique qu'il animait, trahi le secret?"