Accueil Bibliographie Romans libres de droits


Corps de ballet (Estuaires)Corps de ballet

Éditions Estuaires 2006 (Libre de droits) - Libre de droits

Corps de ballet, quatorzième Carnet littéraire de la collection, est le fruit d'une rencontre rendue probable par la tranquille certitude d'un homme promenant sur le monde un œil de verre magique et par la détermination inflexible d'un autre homme retournant le terreau des fractures de l'histoire pour y faire prendre racine les consciences d'aujourd'hui.
Un fruit en noir et blanc. Des ombres et beaucoup de lumière. Plusieurs vies racontées en quelques jours par Maria et sa drôle de tribu auxquelles les photos de Derouineau donnent un écho tantôt brûlant, tantôt décalé, toujours obsédant.
Régine Vandamme.

 

 

La dédicace (Le Verger)La dédicace

Le Verger (novembre 2002) - Libre de droits

Un écrivain connu vient à Colmar pour le Salon du Livre. Une lectrice groupie commence à le harceler. Elle ne s’approche pas mais elle est là, tout le temps, près du stand. Il va donc mener sa petite enquête.


Il croyait passer un Salon tranquille, à signer ses livres, à écouter les louanges de ses lecteurs...La routine. Mais cette femme s'est plantée là, devant le stand, ridicule, vaguement laide, pathétique. Et bavarde. Une " folle " de plus, qui s'identifie à un de ses personnages, qui le prend, lui, pour un de ses héros ? Michel Quint nous révèle ici une facette originale de son talent : l'autodérision, la mise en abyme, le miroir déformant, la dépersonnalisation des personnages. Ch.R.

 

Jadis (Fleuve Noir)Jadis

Éditions Fleuve Noir (1989) - Libre de Droits

Si votre ami de toujours disparaît la veille de son anniversaire, abandonne et dévaste le foyer conjugal, s'il a manifestement des envies meurtrières, qu'est-ce que vous faites? Moi Virgile, j'ai tenté de retrouver Clément, vite, parce que demain, tout comme lui, ce 29 février, j'aurai neuf ans et, à cet âge-là, les enfants sont si cruels qu'ils oublient jusqu'au nom de l'être aimé!

 

 

 


Bella Ciao! (Fleuve Noir)Bella Ciao !

Éditions Fleuve Noir (1987) - Libre de droits

De son vivant, Bella était d'une évidente, séduisante et innocente sottise. Mais morte, elle posait à Ray la plus inquiétante des énigmes: "Qui aurait eu le mauvais goût d'assassiner sa femme, sinon quelqu'un dont-il aurait, dans le jeu radiophonique qu'il animait, trahi le secret?"

 

 

 

 

Posthume (Fleuve Noir)Posthume

Éditions Fleuve Noir (1987) - Libre de droits

La mort viendra et elle aura tes yeux.
Tout au long de sa course poursuite, de Rome à Pompéi en passant par la Sicile, Gabriel s'est demandé à quel regard pensait Cesare Pavese dont il recherchait un manuscrit inédit et compromettant pour la Maffia napolitaine. Celui de Tina, la belle Romaine? L'ami Beppe, dernier possesseur des feuillets disparus, connaissait la réponse.
L'ennui, c'est qu'on l'avait assassiné!

 

 

 

Mascarades (Fleuve Noir)Mascarades

Éditions Fleuve Noir (1987) - Libre de droits

Pourquoi, dans Calais transie par les pluies d'automne, un meurtrier s'acharne-t-il à maquiller ses victimes selon la tradition du carnaval de Venise?
Pourquoi un pauvre type choisit-il de mourir dans une voiture volée à la sortie d'une école maternelle?
Pour trouver la réponse, Léonard Campbon joue à colin-maillard avec les masques.

 

 

 


Hôtel des deux Rose (Fleuve Noir)Hôtel des deux Rose

Éditions Fleuve Noir (1986) - Libre de droits

Un petit hôtel de la côte d'Opale au début de la saison d'été. Les fiançailles de Rosy, la fille de la maison. Le bonheur ensoleillé de toute la famille.
Jusqu'à ce qu'Eddy et Marcel viennent occuper pour leurs vacances la chambre 5 et que la marée du matin laisse sur la plage le cadavre d'une jeune fille.
Alors, le soleil de juin enflammera l'hôtel.

 

 

 

La dernière récré (Fleuve Noir)La dernière récré

Éditions Fleuve Noir (1984) - Libre de droits

Une vieille Daimler, une jeune femme et un tout petit bébé. Tant de beauté et tant d'innocence anéanties. Normal que le bourg tout entier de Sorgues-les-Vignes poursuive le chauffard... Les fauves n'aiment pas qu'un étranger chasse sur leur territoire. Dante Guarducci et Louis Guillemin, les inspecteurs, en conserveront des traces de griffes…

 

 

 

 

Mauvaise conscience (Fleuve Noir)Mauvaise conscience

Éditions Fleuve Noir (1984) - Libre de droits

À Cordelys, minuscule village du nord de la France, on s'aime bien. Vu qu'on est tous parents. On vit ensemble volontiers. Les étrangers c'est autre chose. Ils auraient plutôt tendance à mourir.
Ça, les inspecteurs de police n'apprécient guère.

 

 

 

 

Le testament inavouable (Fleuve Noir)Le testament inavouable

Éditions Fleuve Noir (1984) - Libre de droits

Mon premier est un gentil garagiste, mon second un ancien joueur de foot reconverti, mon troisième un commissaire qui aime la bière.
Mon tout est un joli petit commerce d'héroïne, bien solide sur ses fondations. Mais quand la terre tremble, les belles façades se lézardent et les consciences deviennent encombrantes...