Accueil Médias Sur les Blogs

Blogs
Logo de Les chroniques culturellesUne souris et des livres
Novembre 2013

Site: Une souris et des livres

Veuve noire de Michel Quint

Le 11 novembre 1918, Léonie Rivière, jeune veuve de guerre qui espère subsister en devenant reporter, rencontre Edgar Prouville, soldat démobilisé après une blessure. Très vite, ils entament une liaison passionnée et Prouville, qui débute une carrière de courtier en peintures, entrepose chez Léonie, à Montparnasse, un stock de toiles d'artistes dont il espère voir monter la côte : Modigliani, Picasso...

Lire la suite...
 
Logo de Les chroniques culturellesLes chroniques culturelles (Caroline Doudet)
Octobre 2013

Site: Les chroniques culturelles

Veuve noire de Michel Quint

Maintenant, malgré le manque d’Antoine, avec la guerre finie, selon le théorème de Bovary qui dit qu’après la mauvaise partie de la vie en vient forcément une meilleure, elle espère prendre sa place dans le vaste mouvement du progrès, devenir une femme à l’américaine, au moins se rebricoler un petit bonheur, ne plus faire semblant d’avoir oublié les grandes béatitudes d’avant-guerre, les mettre vraiment aux orties et ne plus pleurer la nuit, avec Antoine aux lèvres et ses baisers d’autrefois, oh les baisers d’Antoine…! Vaillamment, elle cueille une petite larme mêlée de mascara à sa joue et attrape son maroquin, son petit tricorne noir avec la plume de faisan, et alors c’est très bien le faisan quand on n’a pas les moyens de l’autruche, sort sur le palier, boucle derrière elle et descend dans la rue.

Lire la suite...
 
Logo de Action-SuspenseAction-Suspense (Claude Le Nocher)
0ctobre 2013

Site: Action-Suspense

Veuve noire de Michel Quint

Novembre 1918. Âgée de trente ans, Léonie Rivière est veuve de guerre. Mort sur le front, son mari Antoine avait déjà perdu sa fortune par des investissements douteux. Léonie vit seule à Paris, dans ce quartier de Montparnasse où elle croise des artistes tels Modigliani ou Cendrars. Elle survit en écrivant quelques piges pour les journaux, sous le pseudo de Lys de Pessac. En ce 11 novembre, règne partout une excitation particulière, symbole du conflit terminé. Gagner maintenant la paix, se déshabituer de la guerre, ça viendra avec le temps.

Lire la suite...